Taxi VS VTC : Quelle différence entre un chauffeur privé et un chauffeur de taxi ?

On assiste depuis quelques années à l’apparition des VTC ou Véhicules de Tourisme avec Chauffeur au grand détriment des chauffeurs de taxis.
Depuis 2009, les taxis traditionnels et les VTC sont en concurrence.
La principale source de discorde ? On reproche aux VTC de pratiquer une concurrence déloyale et de ne pas avoir eu à payer de licence qui parfois atteint des sommes exorbitantes (200 000 euros à Lille, 230 000 euros à Paris, ou encore 400 000 euros à Nice en 2012).

La France a connu de grands mouvements de mécontentements opposant les taxis aux VTC poussant ces derniers à s’exprimer dans la rue, notamment en région Nord-Pas de Calais sur Lille, où les taxis lillois ont manifesté pour signifier leur désaccord face à cette concurrence déloyale.

Bien que les VTC proposent un service analogue à celui des taxis, ces deux services de transport de personnes se démarquent sur plusieurs aspects que nous allons énumérer dans cet article.

La gare de Lille Europe et la place des taxis

Gare de Lille Europe avec à proximité la place des taxis

Véhicules

Taxi :

Les voitures de taxi à Lille et ailleurs sont facilement reconnaissables par la présence du fameux lumignon sur le toit du véhicule.
Les taxis sont libres de choisir la voiture de leur choix.

VTC :

Les VTC ne sont pas facilement identifiable car il ne possède pas de lumignon.
Par contre chaque véhicule doit obligatoirement afficher une signalétique « Voiture de transport avec chauffeur » par la présence d’une vignette autocollante.

Ils ne peuvent donc pas stationner dans les emplacements réservés aux taxis ni circuler sur les voies de bus et celles des taxis. Il lui est également interdit de marauder sur la voie publique comme se garer le long de la route dans l’attente d’une réservation.

Vous l’avez bien compris, le VTC basé à Lille, Paris ou encore Marseille fonctionne sur réservation préalable et ne peut pas prendre de client la volée contrairement au taxi.

L’assurance

Taxi :

Les chauffeurs de taxis doivent avoir une assurance responsabilité civile professionnelle qui couvre à la fois les dégâts matériels causés au véhicule et les dommages aux clients transportés.

VTC :

Les chauffeurs de VTC doivent souscrire à une assurance responsabilité civile circulation et exploitation qui doit couvrir à la fois les dégâts matériels et les dommages aux passagers transportés mais aussi les dégâts causés aux clients en dehors du véhicule par exemple ainsi qu’à leurs biens matériels.

calcul-tarif-taxi-a-lille

Prix de la course et facturation

Taxi :

Un taxi lillois classique est soumis à un barème spécifique et à une législation stricte. Cela garantit une égalité pour tous les consommateurs sur le prix à payer pour la même course.

VTC :

Le montant de la course avec un chauffeur VTC lillois reste libre. Le tarif est fixé à l’avance et est indiqué au moment de la réservation, et peut varier du simple au double selon le VTC et sa grille tarifaire, et malgré les idées reçues, le tarif de la course n’est pas forcément moins cher qu’un taxi

Formation du chauffeur

Taxi :

Le chauffeur de taxi doit être détenteur d’une carte professionnelle qu’il obtiendra une fois le certificat de capacité professionnelle en poche.
Ceci implique qu’il ait un permis de conduire et un casier judiciaire vierge de tout délit routier sanctionné par un retrait d’au moins 6 points sur le permis de conduire et avoir une formation aux premiers secours.
Concernant la partie pratique, le futur chauffeur de taxi devra passer 4 épreuves qui aborderont les thèmes de la sécurité routière, la gestion et la réglementation.
A la suite de cet examen payant (60 euros) le candidat pourra se procurer sa licence.

VTC :

La fonction de chauffeur de VTC est plus souple puisque le futur candidat n’a pas de test à passer. Les seules conditions qu’il doit remplir sont : l’obtention du permis de conduire depuis plus de 3 ans, l’attestation d’aptitude physique qui lui sera délivrée par le préfet et être formés aux premiers secours.
Pour les candidats qui découvre le métier de chauffeur, une formation professionnelle de 250 heures minimum leur sera imposée.
Une fois tous ces critères remplis, le futur chauffeur pourra faire la demande de sa carte professionnelle.

La licence et l’immatriculation

Taxi :

Comme nous l’avons mentionné plus haut, la licence pour les taxis reste très élevée avec un montant qui va différer selon la région. Il faut compter jusqu’à 215 000 € sur la région lilloise.

VTC :
Pour les VTC les frais sont quasi inexistants, puisqu’un chauffeur qui exercera son activité au sein d’une société qui possède déjà son immatriculation n’aura à débourser que 100 € de frais de dossier.

nike tn pas cher nike tn pas cher nike tn pas cher nike tn pas cher nike tn pas cher nike tn pas cher nike tn pas cher moncler outlet moncler outlet moncler outlet moncler outlet moncler outlet moncler outlet nike tn pas cher nike tn pas cher nike tn pas cher air max tn pas cher air max tn pas cher air max tn pas cher scarpe hogan outlet scarpe hogan outlet scarpe hogan outlet scarpe hogan outlet scarpe hogan outlet scarpe hogan outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet golden goose outlet